Dossiers

PGW 16 : KochMedia

La Rédaction
Écrit par La Rédaction

Kochmedia nous a donné l’occasion de voir trois très différents : Warhammer 40k, Kingdom Come et Sniper Ghost Warrior. On vous explique.

Kochmedia, société d’édition et de publication entre autre de jeux vidéo, avait elle aussi son stand. Au menu nous avons eu trois sessions : Sniper Ghost Warrior, Warhammer 40,000 : Dawn Of war III et Kingdom Come Delivrance. Si les deux premiers étaient des démos jouables, le troisième quant à lui consistait en une démonstration privée par un développeur de Warhorse Studio. Voici le recap’.

  • Sniper Ghost WarriorPour la session de Sniper : Ghost Warrior 3, nous avons pu profiter d’une petite demi-heure sur le jeu de CI Games. Prévu le 4 avril 2017, le jeu est comme son nom l’indique un FPS, où l’on incarne le sniper Jonathan North. La session nous a alors plongé à proximité d’une base géorgienne, avec pour objectif de pirater trois satellites en douce. Pour se faire, l’infiltration était de mise. En plus du sniper, un drone pouvait aider North à effectuer la mission et vérifier les présences ennemies et les brèches pour rentrer dans la base. A savoir que notre personnage détient, en plus de cela, une sorte de vision spéciale, permettant de mettre en évidence les points d’importances et les ennemis. Pratique, bien qu’un peu trop facilitateur.

    La mission offrait plusieurs chemins et ne demandait pas d’en emprunter un plus qu’un autre, ce qui est plutôt sympa. Nous pouvions passer par la grande porte comme par une brèche sur le coté, monter sur les toits pour se donner de la visibilité ou même faire le ménage. Il était également possible d’y aller plus franco, au pistolet silencieux en enchaînant les « headshots » ou carrément la mitraillette. En ce sens, le titre est plutôt permissif et nous laisse vraiment le choix de l’approche ce qui est plutôt plaisant. L’IA n’était pas au top et avait quelques difficultés à nous repérer mais nous mettrons cela sur le compte de la version « Early Demo« .  Reste à savoir si dans sa version finale, elle saura réagir en fonction des circonstances, car Sniper Ghost Warrior est typiquement le genre de titre où l’IA porte grandement l’intérêt.

    Coté technique, on ressent un effort clair sur les graphismes et l’ambiance visuelle, avec un cycle météo évolutif au fil des essais. A noter que le jeu sera le premier de la série à être intégralement en monde ouvert.

  • dawnofwarAprès quelques explications sur la quête, nous avons pu essayer le tout dernier Warhammer. Prévu en 2017 et développé par Relic Entertainment, la formule est toujours la même pour un RTS incontournable. Dans la démo, on incarne les Space Marines et on affronte les Eldar (les elfes), la classe restante est celle des Orcs, qui n’est pas présente ici.

    Avec plusieurs troupes, véhicules et un mécha géant, il nous a fallu progresser pour attaquer la base des Eldar. Une guilde adverse qui ne s’est pas privée pour lancer des assauts sur notre QG en contre-attaque. Un héro est également disponible pour chaque classe pour aider lors des batailles, avec plusieurs compétences. L’utilisation des héros est assez proches des MOBA, vous les déplacez plus que vos unités classiques et il a une panoplie de compétences spéciales à activer. Comme à l’accoutumée, il était possible de construire des bâtiments avec l’aide de ressources récupérées sur des sites d’extractions qu’il fallait capturer. Bref, du classique solide dans de très beaux décors enneigés. Rendez-vous en 2017.

  • Kingdome Come : DelivranceLes développeurs tchèques de Warhorse Studio se sont lancés dans la folle aventure d’un RPG moyenâgeux réaliste : Kingdom Come Delivrance. Ce dernier vous invitera à voyager à travers l’Europe en proie à la guerre. La démo qui nous a été présentée nous plaçait au tout début du titre.
    L’idée principale était de nous montrer le système de quêtes, ces possibilités et le fonctionnement des principales mécaniques.

    Si le début du jeu est en apparence très classique, le développeur a longuement insisté sur le fait que dès le départ les quêtes n’étaient pas immuables.  Il y a toujours plusieurs manières de les réaliser, mais elles ne sont pas indiquées aux joueurs et les actions ont des répercussions sur la suite. Dans l’exemple, le développeur devait récupérer de l’argent auprès d’une personne. Au choix, il était possible d’y aller de manière violente, d’essayer d’argumenter ou même de le voler. Selon le choix et leur réussite, ou non, différentes répercussions pouvaient avoir lieu. En choisissant de combattre il est tout à fait possible de rater et de ne pas récupérer l’argent. Plus tard vous pourrez, par exemple, rencontrer des personnes pouvant nous donner un coup de main pour faire preuve de plus de persuasion…

    Tel qu’il nous l’a été présenté le système de quêtes et son ouverture semble très puissant. D’autant plus qu’on n’indique pas au joueur « faites ceci ou bien faites cela », c’est à lui de se débrouiller.

    La version présentée était encore en phase Alpha. Les vidéos ne sont pas encore correctement implantées, les visages non plus et il reste encore des choses à faire, mais déjà rien qu’à contempler le titre enivre et on est impatient de voir la suite.

À propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire