Dossiers

PGW 16 : Rebellion Developments

La Rédaction
Écrit par La Rédaction

sniperelite4Durant cette Paris Games Week 2016, nous avions rendez-vous avec la fine équipe de Rebellion Developments pour tester le quatrième opus de Sniper Elite.

Cette fois-ci le titre se déroule en Italie en 1943 au cœur de la guerre mondiale. La mission sur laquelle nous étions nous demandait de nous débarrasser d’un train sur lequel était placée une artillerie. Bien entendu, le tout n’est pas si simple, le train est arrêté sur un pont et est bien gardé.
Première chose sûre et certaine, la recette de la série ne change pas d’un pouce : à la manière de votre choix vous devez vous frayez un chemin jusqu’à votre objectif. Même si d’autres armes sont à disposition, celle de prédilection reste tout de même votre fusil sniper.
Le titre vous demande de savoir évaluer la distance pour correctement régler votre lunette et réussir les meilleurs tirs. Comme à l’accoutumé Sniper Elite 4 vous propose de retenir votre souffle et d’avoir une aide à la visée. Et comme habituellement, les plus beaux tirs seront accompagnés d’un ralenti et d’un mouvement de caméra qui suit la balle jusqu’à sa cible. Pour ne pas vous faire repérer la recette est encore une fois la même, attendre le moment propice pour tirer : celui où on ne vous entend pas.

Rebellion Developments a annoncé un multijoueur en coopération à 2 et des modes d’affrontements à plus mais nous n’avons pas eu la possibilité de les tester. En réalité le titre nous a paru assez identique au reste de la série, sans grande nouveauté. Après tout pourquoi pas, si le jeu est plus agréable que son prédécesseur. Ce Sniper Elite 4 avait tout de même l’air d’un bon cru même dans sa version non finalisée.

Pour le vérifier il faut patienter jusqu’au 14 février 2017 pour y jouer sur PC, PS4 et Xbox One.

À propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire