Previews

Preview : The Next Penelope : Race to Odysseus

Kazuma
Écrit par Kazuma

Preview PC

Créateur indépendant ayant travaillé sur Hell Yeah ! ou la série des Arkedo, Aurélien Regard revient en solo sur un jeu de course/Action nommé The Next Pénélope, prenant place dans un univers mélangeant mythologie grecque et futurisme. On est donc en droit de se demander si ce titre fait en solo, est au niveau de nos attentes ?

 

En terrain miné

On a retrouvé l'amiral Ackbar

On a retrouvé l’amiral Ackbar

The Next Penelope vous balance directement dans l’action. Le jeu à peine lancé, la manette en main, vous voilà déjà poursuivi par une très grosse et pas belle bête. À bord de votre bolide qui accélère tout seul, vous devrez le diriger avec seulement deux touches : LT et RT (manette Xbox), qui vous permettront de tourner à gauche ou à droite. Il vous faudra vite vous habituer à cette configuration puisque tout le jeu repose là dessus. Autant le dire tout de suite, vous devrez prendre des virages parfois larges, parfois serrés. Non content d’être très nerveux et très rapide, le jeu vous permettra d’utiliser par la suite différentes armes dont les mines, les blasters, le boost ou encore la téléportation. Ces armes vous permettront de donner quelques difficultés à vos adversaires en réduisant leurs vaisseaux en débris. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que les ennemis peuvent en faire autant à votre bolide, car oui, votre vaisseau à une jauge de vie. Cette dernière, une fois vide, vous affichera le doux et gentil Game Over, que vous serez amener à rencontre maintes fois. « Mais pourquoi donc ? » C’est tout simple. Mis à part les vaisseaux rivaux qui peuvent vous être fatals, vous pouvez compter en plus sur les murs, le vide et même vos propres armes. Oui, vos propres armes peuvent vous tuer, vos propres armes utilisent l’énergie de votre barre de vie pour fonctionner. Si vous utiliser trop de boost, votre vaisseau explose. Si vous tirez ou vous téléportez trop, si vous posez trop de mines ou que vous vous les prenez, il en fera de même. Autant dire que c’est à double tranchant et que leur utilisation se doit d’être réfléchie.

 

Parcours du combattant

Un exemple de difficulté

Un exemple de difficulté

Je pense que vous vous êtes rapidement rendus compte que le jeu est assez difficile. Et encore, c’est un euphémisme ! Il est très difficile, certains niveaux n’ont pas de mur pour arrêter votre virage trop large. Les ennemis ne font que rarement des erreurs et le pire, c’est que le jeu présente un aspect RPG. Celui-ci vous forcera à augmenter au fur et à mesure les capacités de votre vaisseau. Sans quoi, vos ennemis vous laisseront loin derrière et votre progression sera difficile. L’amélioration est donc nécessaire pour pouvoir avancer. Si vous êtes assez fou, vous pouvez tout de même tenter un niveau impossible, mais une fois arrivé au boss et sans amélioration, vous n’aurez pas la possibilité de le battre. Concernant, les missions, vous aurez le choix, ou presque, de faire les missions dans l’ordre que vous voulez. Mais comme dit plus haut, sans améliorations, vos chances de succès sont médiocres. J’ai pu distinguer plusieurs types de missions, les courses, les time-attacks, les survies (course en un tour poursuivi ou non par une créature) et enfin, les versus boss. Le jeu présente de jolis graphismes, très colorés et agréables à regarder. Il est actuellement en Anglais mais le Français ne devrait pas tarder, tout comme la possibilité de jouer jusqu’à quatre joueurs.

 

Le genre d'écran que vous verrez souvent.

Le genre d’écran que vous verrez souvent.

 

The Next Penelope : Race to Odysseus est un de ces jeux, qui vous font rager mais qui sont très addictifs. J’ai du passer plus d’une heure sur le niveau impossible voulant à tout prix le finir pour au final, me rendre compte face au boss que j’en étais incapable. Vous prendrez autant de plaisir à y jouer, qu’à enrager sur vos défaites. Il est actuellement disponible sur Steam au prix de 9,99€ et est prévu sur Wii U. Actuellement en Early-Access, on attendra que le jeu soit disponible en version finale pour pouvoir le tester convenablement, en espérant un contenu encore plus gros.

 

À propos de l'auteur

Kazuma

Kazuma

Oh mon dieu ! Ils ont tué Teemo !
Aime les MOBA, Survival-Horror, Jeux de Survie, Action/Aventure et les RPG.
Rédacteur en Chef Adjoint.

Laisser un commentaire