Tests

2Dark

Seltam
Écrit par Seltam

Découvrez le test de 2Dark, un jeu d’infiltration et d’horreur où vous suivez les pas d’un détective à la recherche d’enfants perdus.

Test PC, PS4, Xbox

Développé par le créateur d’Alone in the Dark, Frédérick Raynal, 2Dark rejoint son prédécesseur dans le genre thriller psychologique. Vous devrez ainsi libérer des enfants disparus des mains de dangereux psychopathes. Le titre attendu par les fans est-il à la hauteur ?

 

Les histoires d’horreurs commencent toujours dans une forêt…

Petit récapitulatif des commandes

La famille Smith décide de partir faire du camping dans la forêt. Mme Smith décide d’aller chercher du bois avec les enfants et Mr. Smith ne les reverra plus jamais. Un cris dans le silence l’amène à aller voir ce qui se passe : Mme Smith est morte et les enfants viennent de se faire kidnapper.
Cela fait sept ans, depuis Mr Smith ne cesse de les chercher. Vous l’accompagnerez tout au long de son périple, au cœur de Gloomywood, une ville américaine fictive plongée dans les années soixante. Avec son imper et sa clope au bec, cet ancien détective (qui est non sans rappeler Frédérick Raynal lui même) enquêtera sur la disparition en masse de plusieurs dizaines d’enfants. Vous devrez ainsi vous infiltrer dans différents endroits pour trouver des informations mais aussi sauver les bambins retenus. Au fur et à mesure que votre enquête avancera, vous comprendrez l’ampleur de ce drame. Cannibalisme, démembrements, poupées et clowns, de nombreuses horreurs seront sur votre chemin.
Vous évoluerez dans différents décors en vue du dessus et avec un gameplay oldschool (peut être trop parfois) où vos deux missions principales seront de trouver des indices qui vous mèneront à l’endroit suivant, ainsi que de sauver le maximum d’enfants. Vous pourrez fouiller dans différents meubles pour trouver des photos, armes, bonbons, piles,… Dans cet univers, l’obscurité est votre alliée, marchez doucement dans le noir pour contourner vos ennemis ou les tuer par derrière. Trouvez des bonbons qui vous aideront à détourner leur attention ou bien faire venir les enfants, des piles qui vous permettront d’allumer la lampe torche, etc.

La plus grosse difficulté de 2Dark est, sans nul doute, de contourner les gardes ou bien de trouver le meilleur moyen de les tuer. Avec une arme à feu, une pioche, l’empoisonnement, ou bien en les faisant tomber, votre esprit devra trouver le meilleur moyen pour les éliminer rapidement avant qu’ils ne donnent l’alerte et tente de vous assassiner en premier.

 

Un tableau qui se remplit petit à petit

Un tableau qui se remplit petit à petit

Welcome to Glauque Land

J’ai toujours détesté les cirques…

Ce jeu n’est pas de tout repos et attendez vous à mettre vos nerfs à rude épreuve. Le moindre faux pas peut vous coûter la vie et il ne sera pas rare d’enchaîner les morts. Le seul moyen de sauver le coût sera de sauvegarder régulièrement en fumant une cigarette. Si Mr Smith ne meurt pas des mains des bandits, il mourra surement d’un cancer des poumons.
De plus, même s’il est difficile de trouver les enfants, il sera encore plus difficile de les ramener à bon port. Vous pourrez en attraper un seul par la peau du cou mais les autres devront vous suivre de leur petits pas d’enfants. Choisissez donc le chemin le plus sûr pour qu’ils ne se fassent pas repérer et ainsi les condamner.

Ne vous attendez pas à un jeu où vous serez un vaillant détective cherchant à défendre la veuve et l’orphelin. Non. Au cas où vous n’auriez pas compris : l’ambiance est terriblement glauque et tous les vices qui peuvent concerner des enfants sont représenté. Beaucoup de sang est au rendez vous et vous tapisserez le sol de litres d’hémoglobines. Ce jeu est vraiment déconseillé aux plus jeunes et aux personnes sensibles.
Si vous voulez de la difficulté, de multiples fins, des horreurs, du malsains et j’en passe : 2Dark est fait pour vous. Vous ne serez pas pris par la main et pourrez compter uniquement sur vous pour découvrir le meilleur moyen de vous débarrasser des gêneurs. Le pixel art peut paraitre grossier pour certains mais nous fait entrer immédiatement dans cet univers sombre.

En bref
InGameFantomeGrand (1)

2Dark est bon. Terriblement bon. Frédérick Raynal a su encore une fois sortir un formidable jeu alliant psychologie et horreur. L’histoire est terriblement captivante et on n’ose plus lâcher notre souris jusqu’à ce que le dernier enfant sorte sain et sauf du niveau. Vous passerez de nombreuses heures dans l’épouvante pour savoir le fin mot de l’histoire et surtout pour savoir si Mr Smith retrouvera ses enfants.

À propos de l'auteur

Seltam

Seltam

Passionnée de manga et de cinéma, j'aime aussi m'amuser sur des jeux d'aventure et de simulation

Laisser un commentaire