Tests

Assassin’s Creed Chronicles : China

Kazuma
Écrit par Kazuma

Test PC – Existe aussi sur Xbox One et PS4

Surfant littéralement sur le succès de sa licence Assassin’s Creed, Ubisoft en profite pour la décliner autant que possible. A la fois DLC d’Assassin’s Creed Unity et Stand-alone, Assassin’s Creed Chronicles China délaisse les combats en 3D pour une aventure en 2D rappelant Prince of Persia. Pourtant, on est en droit de se demander si cet héritier sera à la hauteur de ses aînés ?

Assassin vs Templier

ACCGame-Win32-Shipping 2015-05-30 14-07-31-75

Je vole !

Dans cet opus, vous incarnez Shao Jun dernier assassin de la confrérie en Chine. Confrérie décimé par les Tigres, des généraux chinois templiers. Shao Jun va donc chercher à venger ses camarades et éliminer tous les Tigres. Ces deux phrases résument parfaitement le scénario de cet opus qui ne cherche pas vraiment à être plus profond. De plus, le combat Assassin/Templier semble se dérouler sur toute la surface du globe à tel point que ça en devient presque un sketch, là ou il y a des assassins, vous trouverez des templiers. Il serait peut être temps d’innover chez Ubisoft.

« Protège mes arrières, Johnny !.. Tiens, je parle tout seul maintenant ! »

Je suis un maitre dans l'art de me cacher.

Je suis un maitre dans l’art de me cacher.

Sur la technique, ce petit jeu est un peu à la ramasse, entre aliasing prononcé, freeze parfois et textures recyclées et légèrement floues, sans oublier des décors répétitifs et des animations parfois hilarantes. Le pire reste l’IA ennemie qui ne cesse de répéter les mêmes dialogues tout au long du jeu. Ils sont aussi aveugles, les gardes disposent d’un cône de vision, il vous suffit d’être accroupi à côté d’eux pour qu’ils ne vous voient pas. Ils sont aussi très sourds, vous pourrez tomber d’assez haut et provoquer une chute plutôt bruyante dans leur dos qu’ils ne se retourneraient pas pour voir ce qu’il se passe. D’ailleurs, les chuchotements de Shao Jun lorsqu’elle récupère un objet, qui sont très répétitifs en plus d’être inutiles, résonnent dans les zones caverneuses, ils résonnent assez pour permettre de l’entendre facilement. Autre fait prouvant la débilité des gardes, vous pourrez tuer leurs binômes qu’ils ne se poseraient même pas de question sur la disparition de celui-ci. Je veux bien qu’une disparition puisse passer inaperçue mais quand c’est toute une zone et que le dernier garde ne se pose même pas de question, ça passe moins bien. Dans Unity, le système pour cacher les corps était bien plus complexe, ce qui fait qu’on pouvait parfois cacher un corps ou deux et que les autres trainaient par terre ce qui alertait les gardes mais dans Chronicles China, vous pourrez cacher des corps à l’infini dans presque toutes les cachettes du jeu, ce qui rend l’infiltration du jeu assez simple. Autre point plutôt dérangeant, vous aurez la possibilité dans le jeu d’utiliser la perspective 3D des décors pour atteindre votre but, bien que sympa sur le papier, elle rend néanmoins l’IA encore plus bête qu’elle ne l’est déjà. Effectivement, lorsque vous vous suspendez aux corniches via cette 3D, les gardes ne vous verrons pas et vous pourrez passer les chiens tout aussi facilement. Je veux bien croire qu’il soit possible de passer inaperçu face au regard des gardes mais réussir à berner l’odorat des chiens de cette manière est assez peu crédible. La difficulté du jeu n’est pas très élevée, seulement deux ou trois passages vous poseront problèmes et le reste se fera sans trop de soucis.

Prince of China

Non, ce n'est pas un Pokemon sauvage dans ce buisson.

Non, ce n’est pas un Pokemon sauvage dans ce buisson.

Passons à la phase gameplay, vous retrouverez énormément de possibilités qui ont fait la série des Assassin’s Creed, que ce soit les assassinats furtifs/aériens, les finishs, les combats alternant parades, coups rapides et puissants sans oublier le parcours. Vous pourrez user d’outils tels que les fléchettes sonores pour détourner le regard des ennemis mais aussi des couteaux de lancer pour leur faire tomber des objets dessus ou débloquer des passages, les pétards pour les attirer loin de vous et le sifflement pour les attirer vers vous. Mais n’oublions pas non plus les synchronisations qui vous permettent de voir l’emplacement des objets à ramasser dans le niveau et les sauts de la foi qui n’ont pas grands intérêt ici. Pour un jeu assez linéaire, il se permet tout de même de proposer des objectifs secondaires dans le niveau de quoi booster la durée de vie, qui est de 4h environ en linéaire et de 6-7h pour le 100%, un peu plus avec les objets à ramasser. Passons aux nouveautés et commençons par ce qui ne va pas. Tout d’abord, les boosts hélix qui rendent le jeu ultra simple, permettant de faire des assassinats sans problèmes ou encore de passer de cachette en cachette sans se faire remarquer. Ce boost transforme littéralement votre assassin en un super saiyan, rendant le jeu plus simple qu’il ne l’est déjà. Car oui, vous serez trop aidé dans ce jeu, rien que le fait de voir les cônes de perception des gardes aide beaucoup trop. Mauvais point du jeu, les niveaux sont peu inspirés et se ressemblent presque tous hormis trois ou quatre. Le jeu a tout de même de bonnes nouveautés à commencer par la possibilité de passer d’une cachette à l’autre rapidement et facilement à condition de ne pas se faire voir. Mais aussi, le fait qu’il faut être immobile derrière les rideaux et dans les buissons sinon le garde détectera vos mouvements avec les rideaux et les feuilles qui bougent. Vous pourrez assassiner les gardes lors d’un simple saut, pas du haut d’un toit ou d’une corniche mais du sol, ce qui est plutôt pas mal lorsque l’on veut être rapide malheureusement ces assassinat sont un peu exigeants, si vous sautez trop tôt ça ne se déclenchera pas et si vous sautez trop tard vous percuterez le garde. On trouvera aussi les assassinats en glissade qui sont très efficaces et facilement réalisables, le seul bémol vient de l’animation plutôt hilarante lors de la réalisation de cet assassinat. Enfin, sachez aussi que le jeu propose un scoring selon la façon dont vous jouez, infiltration ou bourrin. Les points vous permettront d’améliorer votre santé et de débloquer des améliorations de munitions aussi.

En bref'

Assassin’s Creed Chronicles China n’est pas un mauvais jeu mais pas non plus un très bon jeu et ce, dû à une réalisation plutôt faible mais aussi à un manque d’innovation dans les niveaux rendant le jeu répétitif et lassant. N’oublions pas que le scénario du jeu n’est pas très poussé ce qui ne permet pas Shao Jun de se démarquer des autres assassins qu’a connu la licence.

À propos de l'auteur

Kazuma

Kazuma

Oh mon dieu ! Ils ont tué Teemo !
Aime les MOBA, Survival-Horror, Jeux de Survie, Action/Aventure et les RPG.
Rédacteur en Chef Adjoint.

Laisser un commentaire