Tests

Bounty Train

Rackham
Écrit par Rackham

Test PC

Corbie Games, petit studio Canadien, s’est lancé dans la conquête de l’Ouest avec Bounty Train. Un jeu de gestion édité par Daedalic Entertainment qui nous embarque à bord d’un train durant la guerre entre le nord et le sud des USA. Aux commandes de votre train, il faudra savoir faire du profit et éviter les ennuis.

 

Start-up

Que ce soit dans le mode histoire ou jeu libre vous commencez votre activité à Portland. Les deux modes sont sensiblement la même chose, le mode histoire incluant une trame narrative quelque peu directive. Vous commencez donc avec votre petit train à savoir une locomotive et un wagon de passager.

 

All Aboard !

L’offre et la demande régissent le marché

Bounty Train s’axe principalement sur un système de commerce. Chaque ville que vous débloquez comporte trois espaces ferroviaires et des bâtiments qui leurs sont propres. Ainsi, dans chaque ville vous pouvez acheter des wagons, prendre des passagers ou des marchandises. Ceci constitue la base du gameplay. Les passagers voudront se rendre dans x ville en x temps qu’il faudra respecter pour être payé. En ce qui concerne le commerce, c’est naturellement la loi de l’offre et de la demande qui fait foi. Ainsi, il faudra acheter à bon prix dans une ville et revendre plus cher dans d’autres.

Des missions pour plus d’argent

Dans chaque ville se trouve une mairie dans laquelle vous pouvez signer pour des missions de livraison. Selon la distance, certaines peuvent rapporter gros en argent, mais aussi en réputation dans les villes, vous permettant de ce fait d’obtenir d’autant plus de choses intéressantes.

Sur les quais vous pouvez aussi trouvez des personnes requérant votre aide contre une récompense. Il s’agit notamment d’emmener une personne à un endroit donné.

 

Améliorer son Bounty Train

Vous pouvez acheter de nouveaux wagons mais aussi améliorer ceux que vous avez déjà. Plus de place de cargo, plus de passagers, plus de résistance au feu ou encore plus de vitesse et de stockage de charbon. Si vous possédez un wagon de queue vous pouvez même engager des hommes de mains pour vous accompagner durant vos trajets. Il faut savoir faire les bons investissements pour être toujours plus rentable.

 

Protéger son train est primordial

 

Gare aux indiens !

Vous pouvez acquérir des entreprises

Vos trajets se déroulent sur une carte des USA, vous voyez votre train parcourir les voies ferrées jusqu’à sa destination. Mais il n’est pas impossible de vous faire attaquer. Vous voyez alors votre train en vue du dessus et pouvez contrôler vos hommes à l’intérieur. Pour avancer il vous faut forcement quelqu’un à la machinerie. Attention toutefois à la vitesse, certaines portions nécessitent de ralentir sous peine de gros dégâts.

Vos assaillants vont chercher simplement à détruire votre train ou à le piller. Dans le premier cas il y a fort à parier qu’ils cherchent à y mettre le feu, qu’il faudra alors éteindre. Dans l’autre cas, ils vont essayer de sauter à bord du train est à décrocher les wagons.

Pour éviter cela, il faut savoir vous défendre et avoir des hommes correctement équipés pour tirer sur l’ennemi. Pour y échapper il faut soit atteindre une zone sécurisée (un pont par exemple) soit réussir à éliminer tous les membres adverses.

Avec cela, vous devez gérer l’équipement et les compétences de vos personnages. Ils gagnent de l’expérience, vous permettant de choisir entre diverses améliorations et surtout compétences. Vous pouvez les rendre alors plus agile, meilleur au combat etc.

 

Des éléments annexes

Pas mal de mécaniques de gameplay annexes viennent se greffer au “core gameplay”. Le cas par exemple du système d’enchères vous permettant de vous procurer des industries dans certaines villes, du système d’événement et de relation avec les factions. Ils viennent ajouter quelques éléments supplémentaires et plaisants.

En bref

Bounty Train est un jeu de gestion sympathique. Il ne retiendra pas votre attention des milliers d’heures mais il a le mérite de proposer quelque chose d’original et bien léché en terme de gameplay. Pour une première tentative, Corbie Games s’en sort pas mal du tout et on attend de voir la suite.

À propos de l'auteur

Rackham

Rackham

Game Designer mais joueur avant tout !
Passe pas mal de temps sur les jeux de gestion, stratégie, simulation ou encore FPS.
Fouineur invétéré du web.

Laisser un commentaire