Tests

The Crew

The Crew
Rackham
Écrit par Rackham

Test - PC Test - PC
Existe aussi sur Xbox One, Xbox 360, Ps4

 

The Crew, le jeu de bolide édité par Ubisoft est sorti en décembre 2014, pourtant le studio Ivory Tower travaille dessus depuis bon nombre d’années maintenant afin de tout mettre au point et que tout fonctionne comme sur des roues. Alors, voici donc le verdict !

 

The Crew est un jeu de voiture vous offrant comme terrain de jeu les Etats-Unis, rien que ça. Le titre se présente comme un MMO de jeux de courses. Vous pouvez donc y croiser des joueurs, former un crew (équipe) et parcourir ce monde au travers de défis et missions.

 

Une campagne scénarisée

The Crew

L’histoire débute à Detroit

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas par ce que The Crew est un mélange de multijoueur/MMO qu’il n’y a pas d’histoire bien au contraire. Vous jouez Alex, un pilote parcourant les USA de long en large pour se faire du blé. Tout va plutôt bien jusqu’au jour où votre frère mange le pissenlit par la racine à cause d’une balle. Un membre du FBI véreux vous fait mettre en prison et le coupable, membre des 5-10, lui, reste libre. Le FBI vous ressort 5 ans plus tard de votre piaule vous proposant un deal : faire tomber le flic véreux et par la même occasion se débarrasser du chef des 5-10, celui-là même qui a abattu votre frère. Bien entendu vous acceptez et c’est là que les festivités commencent.

Vous comprenez vite que pour atteindre vos deux cibles il va falloir monter les échelons du 5-10 en travaillant pour eux. Ainsi, vous enchaînez les missions en tout genre afin de passer V2, V4 et enfin atteindre le V8. Ces missions sont assez différentes, des courses de rues, du dirt en forêt, des poursuites avec la police et j’en passe. Ces dernières vous font traverser les USA, allant de nouvelles villes en nouveaux garages.

 

J’ai créé un Crew, J’ai créé un Crew !

The Crew

Jouer en Crew est bien plus fun

Mais c’est quoi un « Crew » me direz-vous. On peut apparenter ça à une équipe mais qui a la particularité de ne pas forcement être gravée dans le marbre. Ainsi, vous pouvez regrouper plusieurs joueurs dans votre Crew et vous promener ensemble sur la carte. Mais bien entendu ce n’est pas le seul intérêt. Effectivement, à part de rares missions, il est possible de les réaliser en coopération avec votre Crew. De ce fait vous vous retrouvez avec vos amis en plus des IA, lors des courses et autres joyeuseté. Il s’agit de coop, l’intérêt étant par exemple,  de pouvoir réussir la mission si un des joueurs a réussi l’objectif.

Si vous n’avez pas d’amis, pas de panique ! Vous avez tout de même la possibilité de créer une mission en coop automatiquement. Le jeu va alors chercher les joueurs pouvant rejoindre votre Crew et donc votre mission.

Se balader d’un point A à un point B avec votre Crew induit un gamplay presque émergent. Cela dépendra du type de joueur qui est avec vous bien entendu, mais durant vos déplacement vous vous mettez naturellement à faire la course, vous lancez des défis ou encore juste vous promener. Un point plutôt sympathique car il prend une grande partie du temps en jeu.

 

The Crew

Mon ami Fafounet ne roule pas tellement plus safe

 

Et le reste du Gameplay alors ?

The Crew

La vue intérieure est plutôt bien fichue

Bien entendu vous n’avez pas que les missions du scénario dans The Crew. Durant vos voyages vous pouvez trouver un peu partout des défis. Ils sont de toutes sortes, passer au travers de portes (comme au ski), slalom, saut ou encore le plus vite possible sur une route. Impossible de les rater ils sont au milieu des voies. Au sens propre du terme d’ailleurs, vous n’avez pas le choix de l’activer où non au moment où vous passez dedans. Et croyez-moi, vous n’avez pas toujours envie de déclencher un défi. Des fois vous aurez la possibilité de les éviter mais parfois, ils sont entre deux murs et donc inévitables. Si les défis partent d’une base sympathique où le but est de mettre en concurrence tous les joueurs (ce qui est d’ailleurs réussi) on aurait quand même bien aimé pouvoir dire « Non, là ce n’est pas le moment ».

En plus de cela, vous ne tardez pas à rejoindre une faction. Au nombre de deux au départ puis plus par la suite, cela vous permet encore une fois de vous la jouer solo ou en concurrence sur des missions et diverses courses. De plus, le jeu est rempli de petits points annexes : Lieux à visiter, voiture à découvrir, antenne à débloquer. Ces points font le bonheur des achivers sans aucun doute.

Le tout est bien entendu accompagné par ce monde immense. L’open wolrd est particulièrement bien réussi, il est possible de rallier Los Angeles à New-York sans aucun chargement (et sans plein d’essence !). On trouve de tout pour voyager, des grands axes autoroutiers aux petites routes désertiques ou montagnardes en passant par les chemins boueux campagnards.

On en vient à un point des plus importants. La conduite. The Crew n’est pas un jeu de simulation mais bel est bien un jeu d’arcade. Les bolides ne répondent pas toujours de manière réaliste à vos commandes, et même de manière parfois plus qu’étrange. On peut ajuster tout ça dans les paramètres, passer en mode « Hardcore » ce qui améliore un peu le tout mais cela reste arcade et encore une fois, pas toujours logique.
La sensation de conduite n’est pas toujours parfaitement au rendez-vous, peut-être l’est-elle un peu plus en vue intérieur où les impressions de vitesse se font quelques peu, plus ressentir. Il faut donc un petit temps d’adaptation pour prendre les véhicules en mains.

 

Initiation au Tunning

The Crew

On débloque des pièces d’une qualité fonction de son score

Ne vous leurrez pas. The Crew n’est pas réellement un jeu de tunning. Effectivement, si vous gagnez des pièces pour vos bolides elles seront ajoutées automatiquement à votre demande. Ici pas questions de réglages, juste de nombre de points gagnés sur les différents aspects du véhicule.
Ainsi, après chaque course ou défi remportés avec une médaille vous gagnez une pièce de qualités différentes en fonction de la médaille obtenue. Bien entendu, une médaille d’or sera plus récompensée qu’une bronze. Si jamais vous avez déjà la pièce, elle est automatiquement vendue et vous rapporte alors quelques Bucks, la monnaie du jeu. Les pièces requièrent un niveau particulier pour être équipées. Impossible donc de monter une pièce de niveau 20 si vous êtes niveau 12. Il vous fait attendre un peu et gagner de l’expérience.

En plus de cela, il est possible de changer le kit de vos voitures. Au nombre de 5, à savoir, Street, Dirt, Perf, Raid ainsi que Circuit ; ces kits vous permettent d’adapter le bolide à vos besoins. Certains kits sont disponibles gratuitement en fonction de votre avancée dans l’histoire, d’autres sont payants contre une somme de Bucks. Toutes les voitures ne peuvent pas accéder à toutes les classes, chacune d’entre elles ont des spécifications.

Enfin, il vous est possible de refaire la déco. Stickers, pare chocs, peinture et bien d’autres encore sont disponibles. De quoi personnaliser vos bébés.

 

The Crew

Le monde est rempli de vie et les missions encore plus

 

Woh, c’est grand !

The Crew

La police est aussi de la partie

Grand, oui, pour sûr ! Mais c’est aussi plutôt joli dans sa globalité. Rappelons-le, le titre n’a pas de chargement d’un point à l’autre de la map et ça c’est pour le moins agréable. Du coup, cela se ressent un peu sur le textures et parfois même le clipping. En effet, les textures des immeubles, de l’asphalte ou encore des chemins ne sont pas toujours très propres. Si une scène dans sa globalité est très jolie, quand on regarde de plus près cela l’est moins. Bon, je vous vois venir, ce n’est pas dégueulasse pour autant et cela reste plutôt clean. D’autant plus que le titre ne manque pas de vie, on croise de nombreux véhicules, avec des zones plus denses que d’autres, des animaux dans les coins les plus champêtres, des avions, hélicoptères ou encore véhicules de secours. Tout ce mélange créé quelque chose de très vivant, même réaliste, suscitant l’envie de se promener et de pousser son voyage un peu plus loin.

Les véhicules de leur côté sont plutôt bien réalisés eux aussi, ils s’abiment et se salissent en fonction des terrains. Les différentes vues, intérieures comme extérieures accompagnent très bien vos déplacements. En vue intérieur par exemple, la caméra tourne automatiquement quand vous amorcez votre virage et fait en sorte que vous voyez vers quoi vous allez.

Niveau son, on note des bruits de moteurs peut-être un peu effacés parfois, mais le tout est assez réaliste. Les musiques et autres sons ambiants nous plongent dans l’univers.

On notera que le GPS a été corrigé depuis le béta, ce dernier ne nous propose plus des chemins plus que saugrenus ou des demi-tours sur l’autoroute. En revanche il est toujours présent au-dessus de la route, une habitude à prendre car on a un peu tendance à l’oublier.

 

Des sous toujours des sous !

The Crew

Le Dirt est bien sympathique

C’est un peu la mode des microtransactions et The Crew n’y a pas coupé. Rassurez-vous de suite, elles sont totalement optionnelles. Comme je vous l’ai déjà dit (si, si, vous n’aviez cas lire) la monnaie du jeu est le Buck ; mais une seconde est présente, nommée, Crew Credits. Celle-ci s’acquière avec de l’argent réel et vous permet simplement d’aller plus vite en besogne, en achetant notamment des véhicules. Certains y réfléchiront à deux fois étant donné le prix parfois exorbitant des bolides pouvant dépasser la vingtaine d’euros. Le principe reste tout de même discret et est juste présent si vous en avez marre de trainer les pieds, ou plutôt les roues.

 

Pour résumer The Crew n’est pas très différent de la béta qui nous avait déjà été proposée. Nous sommes sans surprise face à un titre qui sait tenir ses promesses. Un open-world vivant dans lequel évoluent les joueurs. Le principe des missions pouvant être réalisées en coop est agréable et permet d’avancer avec ses amis. Le seul point qui laisse un peu à désirer est la conduite, il faudra un certain temps d’adaptation pour maitriser totalement les quatre roues. Dans l’ensemble, le titre reste un très bon cru sur lequel vous risquez de passer un certain temps.

À propos de l'auteur

Rackham

Rackham

Game Designer mais joueur avant tout !
Passe pas mal de temps sur les jeux de gestion, stratégie, simulation ou encore FPS.
Fouineur invétéré du web.

2 commentaires

  • N’existe pas sur ps3. car trop complexe a faire du a son archi moins proche du Pc que la 360 et de sa RAM divisés en deux contrairement a celle de la 360, donc erreur dans le titre ^^

  • Très bon jeu ! Je le conseille et le système de « crew » est franchement bon !! Et à 4 ça doit être un beau bordel! !

    Pour finir : je conduis safe Monsieur Rackham le roux ! 😛

Laisser un commentaire