Tests

Diaries of a Spaceport Janitor

Seltam
Écrit par Seltam

Découvrez le test de Diariesof a Spaceport Janitor qui vous met dans la peau d’une ramasseuse de déchet dont le rêve est de partir de sa planète.

Test PC

Réalisé par Sundae Month et commercialisé par Tiny Build Games, Diaries of a Spaceport Janitor est un jeu d’aventure et d’exploration. Disponible sur PC, vous incarnez une héroïne, mi-extraterrestre mi-monstre, qui rêve de quitter sa planète natale où elle s’occupe du ramassage d’ordures.

 

La cueillette des ordures

Bwaaaa

Bwaaaa

Vous êtes un Sanidrone, un honorable bas Salaire qui a la lourde tâche de ramasser des déchets à longueurs de journée. Ces dernières seront donc occupées à prendre ce qui traîne par terre et décider si vous voulez le manger, le garder ou le brûler. Vous faites ce boulot ingrat pour quitter cette planète et… c’est tout ce que vous saurez.
Toutes les journées se ressembleront : vous vous réveillez, vous travaillez, vous mangez, vous regardez vos trouvailles, vous priez et vous recevez votre argent. Le quotidien est terriblement monotone et ce sera à vous de trouver tout seul comment amasser de la thune plus rapidement pour pouvoir vous faire la malle de cette planète.

Après la première mission qu’on vous confiera, vous vous retrouvez avec un crâne derrière vous qui s’amusera à vous crier dans la figure dès que vous le touchez. Vous êtes tout simplement maudit et ce crâne vous suivra partout.
Lorsque vous commencerez à tourner en rond (et ça arrivera très vite), vous allez faire plus attention aux détails et découvrirez que ces petites ordures que vous brûliez machinalement pouvaient finalement avoir un quelconque intérêt. Le message « Les ordures d’un homme sont le trésor d’un autre homme » sera un des indices qui vous pousseront à comparer les stands des marchands de la ville et à voir qui serait intéresser de vous les acheter à très bon prix. A vous de vous balader dans les avenues (le cœur ouvert à l’inconnu) et à regarder les acheteurs potentiels. Vous trouverez aussi des magiciens aventureux le long de vos ordures qui pourront vous vendre des armes, des charmes et des armures. Vous pensez que c’est pour une quête qui sera faite plus tard ? Et biens non : vous allez vous cantonnez à vendre vos ordures pour survivre un jour de plus.

 

De multiples paysages

 

Un jeu trés simple

Pix-Pix-Pixel

Pix-Pix-Pixel

Jeu tout en pixel art, Diaries of a Spaceport Janitor est visuellement agréable, le tout en TPS. Le jeu est entièrement en anglais et pourrait donner du fil à retordre au début afin de comprendre ce qui se passe. Le jeu en soit est extrêmement simple et il est conseillé pour ceux qui veulent tranquillement passer le temps sans trop se prendre la tête. Car Diaries of a Spaceport Janitor sera terriblement long pour ceux qui n’accrochent pas. Il s’agit majoritairement de chercher et trouver comment amasser le plus rapidement de l’argent. Vous devrez comprendre par vous-même (et avec quelques indices) comment diversifier votre jeu sinon vous serez condamner à trier vos ordure jusqu’à la fin de votre vie. Là est finalement le problème du jeu, lorsque vous comprendrez comment ça marche, plus de la moitié du boulot sera fait et vous n‘aurez qu’à amasser de l’argent.

En bref

Diaries of a Spaceport Janitor est un jeu zen qui ne demande qu’à vous faire passer de longues heures pépouzes devant votre ordi. Avec une histoire et un gameplay simplistes, il risque de rebuter de nombreux joueurs. Ce ménage spatiale vous aidera cependant à réfléchir à vos conditions de vie.

À propos de l'auteur

Seltam

Seltam

Passionnée de manga et de cinéma, j'aime aussi m'amuser sur des jeux d'aventure et de simulation

Laisser un commentaire