Tests

Dirt 4

ShadowMazo
Écrit par ShadowMazo

Cela fait six ans que nous l’attendions, Codemasters et Koch Media nous la proposent enfin. La suite de Dirt 3, certes Dirt Showdown et Dirt Rally sont venus agrémenter la série, mais avaient un contenu différent ou moins diversifié. Dirt 3 était un opus plutôt réussi de même que Dirt Rally qui était plébiscité par les joueurs. Mais l’échec de Dirt Showdown à donné un bonne leçon, les erreurs n’ont pas été reproduites.

 

Dirt 4, c’est Dirt 3 mais en (beaucoup) mieux

Le maître mot est subtilité !

Dirt 4 sort seulement 2 ans après l’excellent Dirt Rally. Mais contrairement à son prédécesseur Dirt 4, possède un contenu beaucoup plus varié qui plaira surement à un public plus vaste. L’épisode Rally marquait un tournant dans la série en changeant le gameplay du tout au tout. En pariant sur un gameplay complètement revisité, en passant de l’arcade à de la simulation exigeante. Les retours sur Dirt Rally étaient tellement unanimes que Codemaster a décidé de poursuivre sur cette voie.

Pour information, ce test a été effectué avec un volant (le TS-PC Racer). Et pour tout vous dire je ne suis vraiment pas déçu, mauvais, mais pas déçu. Rien qu’en terme de réglages de difficulté et des différents ajustements d’aide à la conduite le jeu est ultra complet. On nous propose dès la création du profil le choix entre un gameplay soit arcade, soit simulation. Ensuite la multitude de réglages permettra à tout le monde de trouver son bonheur.

 

Un contenu d’apprentissage étonnant

Avant de parler du gameplay, du contenu et des sensations de conduite que Dirt 4 peut nous procurer, il faut savoir que Codemasters offre des didacticiels (la Dirt academy) de pilotage plus que complets. Ces didacticiels sont tout simplement parfaits, que ce soit pour les novices ou les mauvais de la conduite sportive comme moi. Virage au frein à main, transfert de charge, trail-braking et autre boite manuelle, tout est là pour nous apprendre et nous améliorer. Je conseillerai même aux débutants d’en abuser tant ils sont utiles et tant ils permettront d’éviter certaines crises en début de jeu. Bien sûr cela s’adresse principalement aux joueurs qui cherchent des sensations de simulation.

 

Buggy dans la zone d’apprentissage

 

Que vaut Dirt 4 niveau du gameplay et de ses sensations ?

Une belle vue cockpit

N’y allons pas par quatre chemins, c’est sans aucun doute l’épisode le plus abouti de la série. Tout a été retravaillé du son à la physique. Bien sur la différence avec Dirt Rally est faible, mais assez notable pour montrer le travail effectué depuis 2 ans. Le comportement des voitures sur les différentes surfaces (terre, boue, eau, gravier, neige, asphalte), que ce soit par temps sec ou humide, est tout simplement bluffant. La réaction du véhicule à chaque changement de surface se fait ressentir dans la conduite, que l’on doit tout de suite corriger, sinon c’est la sortie de route assurée. Mais c’est un pur bonheur surtout au volant, le retour de force est tout simplement magique.

 

Du contenu, encore et toujours plus

Comme ça, je suis pas sur que ce soit très éfficace

Dirt 4 nous offre un contenu bien étoffé, mise à part les modes classique carrière et multijoueur. Ce sont aussi les différentes disciplines qui rajoutent du fun et de l’intérêt. Course de crosskart, de buggies et de camions sur des circuits courts et dynamiques. Il est bien rare de faire preuve de subtilité dans ce genre d’épreuves. Bien sur le rallycross est présent, avec l’ajout d’une règle. Cette règle permet au pilotes d’effectuer un tour joker, plus court, à n’importe quel moment durant la course. Ce qui permet d’ajouter un peu de tactique dans ce monde de brute. Durant le mode carrière, les joueurs sont amenés à créer leurs écuries, le système de personnalisation des véhicules est simple mais efficace : système de sponsor à afficher, choix des motifs et des couleurs, rien de bien méchant, mais juste de quoi se sentir patron de sa propre écurie.

 

En bref

Dirt 4 est le jeu de rallye de cette année 2017 et pour quelques années supplémentaires, Codemasters a fait mouche dans quasiment tous les domaines. Le gameplay, les sensations, les réglages de difficultés, le contenu, tout est présent pour faire de Dirt 4 un bon jeu voir un très bon jeu. Son prédécesseur Dirt Rally était très bien mais Dirt 4 est meilleur, il faut bien l’avouer.

À propos de l'auteur

ShadowMazo

ShadowMazo

Ancien étudiant en game design et passionné de jeux (vidéo, rôle et société), je suis un adepte des jeux de types RPG, FPS, sports et gestion. Je partagerai ma passion avec vous sur InGame.fr

Laisser un commentaire