ESports Life – Test – Ingame.fr
Tests

ESports Life

eSport Life 1- Test IGFR
Airwen
Écrit par Airwen

Disponible sur

"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 1

On a vécu une vie parfaite en tant que Youtuber dans Youtuber Life. On produisait des vidéos, on était célèbre… J’ai décidé de me recycler chers lecteurs. Oui, je vais devenir la plus grande joueuse professionnelle eSport dans eSport Life ! Le titre a été développé et édité par les mêmes studios que Youtuber Life, U-Play Online. Le jeu est sorti le 30 Novembre 2017 sur Steam, et il est temps pour moi de vous emmener découvrir l’eSport.

Un jeu dans un jeu ?

Tout comme Youtuber Life, eSport Life est un jeu de simulation, RPG, dans lequel nous devons gravir les échelons dans le domaine de l’eSport. Sauf, que dans cette nouvelle licence de U-Play Online, nous avons une grosse nouveauté qui apparaît, un arbre de compétences. Nous avons : la communication, l’intelligence et la coordination.

eSport Life
L'arbre de compétence

Ces trois compétences vont gagner de l’expérience au fur et à mesure que nous allons jouer à des jeux, regarder des streams ou bien parler avec d’autres personnes. Une fois la barre d’xp pleine, on pourra y découvrir un arbre de compétences nous permettant d’augmenter notre vitesse d’attaque, notre défense et le nombre de carte en plus. Alors vous allez me dire “mais attends c’est pas du tout comme Youtuber Life !”. Et vous aurez bien raison !

Le gameplay est totalement différent de la licence précédente. On nous met bien plus dans la peau de notre personnage. En effet, on aura des tournois à effectuer. Attention, ça va devenir un peu plus compliqué, accrochez vous.

eSport Life
On s'entraîne dur !

Au début du jeu, nous avons un tutoriel nous expliquant les fonctionnalités d’un jeu auquel nous aurons l’occasion de jouer durant certains tournois, “Master of Champions” qui est un MOBA. Nous avons une équipe bleu et une équipe rouge chacune composée de 4 joueurs.

Chaque joueurs sera spécialisé : le tank, le porter, le soutien et le jungle. On a à disposition un deck qui s’étoffera au fil du jeu. A chaque tour, nous devons sélectionner les cartes que nous voulons activer sur nos joueurs ou les joueurs adverses.

Une fois que les deux équipes ont effectué leur tour, on gagne des points de match. Ces points là vont servir à remplir une barre et une fois cette barre remplie nous remportons le match. Évidemment, ça aurait été trop facile s’il n’y avait que notre équipe qui pouvait remporter ces points. L’équipe adverse peut, elle aussi, remplir cette barre et remporter le match.

Pour un flirt avec toi...

Bon, vous l’avez compris en lisant le sous-titre, on peut flirter. Mais attention c’est pas un simple petit flirt où on se dit des mots doux. Non, Messieurs, Dames ! On doit jouer aux Mastermind, vous savez, le jeu où vous devez deviner la série de couleur que votre adversaire a choisi.

On est ici sur le même principe, on a 6 sections différentes : Jeux vidéo, musiques, cinéma, nourriture, activité sportive, hobbies. Sur ces six sections nous allons devoir en deviner seulement trois, qui seront les activités préférées de la personne qui flirt avec nous. 

eSport Life
Flirter en jouant au Mastermind...

Facile vous allez me dire. Hahaha… Dans chaque section il y a des préférences d’activité, il y en a 6. Autant vous dire que la tâche n’est pas simple. Et pareil que le Mastermind, un bouton vert : c’est parfait, t’as gagné. Le bouton jaune : aaah… c’est dans la bonne section t’y es presque. Bon, en plus de ça, on a un pourcentage de chance à côté qui nous indique si on peut embrasser la personne. 

eSport Life
On lanche un petit stream !

Assez parlé de flirt. Parlons des streams. En plus de jouer, de regarder des streams, on peut aussi faire ses propres lives. On a trois barres d’émotions. Ces trois barres doivent toujours rester à un certain niveau si on veut que notre stream fonctionne. Au début, on a pas beaucoup de followers, de viewers et d’argent (comme en vrai, c’est dingue !), mais au fil du temps on se fait un nom !

Un scénario gnan-gnan…

eSport Life
Salut Mike !

Quand on débute le jeu, nous devons choisir l’équipe d’eSport dans laquelle on rêverait d’être. Nous avons comme équipe officielle : Fnatic, G2 Esports, Team Heretics, PSG et Millénium. On ne pourra rejoindre une de ces équipes que dans le prochain épisode. En attendant d’intégrer une de ces équipes, on aura notre ami Mike qui nous donnera le goût de l’eSport et va nous pousser pour être un des meilleurs joueurs au monde.

On aura donc plusieurs phases de narration dans lesquelles nous rencontrerons nos futurs équipiers. Durant ces phases de narration on pourra assister à des dialogues incroyables et pleins d’émotions !… Alors, pas vraiment en fait. Les phrases sont très mal traduites et gnan-gnan au possible, ce qui fait que ça rend le dialogue incompréhensible. Du coup on passe très vite les dialogues, quitte à ne pas du tout comprendre l’histoire.

Mis à part cela, rien ne change vraiment par rapport à Youtuber Life. Nous vivons toujours chez notre maman, mais nous devons cependant accomplir des tâches ménagères afin de gagner de l’argent de poche. On devra aussi aller à l’école pour obtenir notre diplôme. Pour accomplir toutes ces tâches on aura le choix, soit de simuler la phase soit de jouer à un mini jeu ! Ce mini jeu ne sera pas inutile puisque il remplit au fur et à mesure nos barres d’xp.

eSport Life
On doit travailler pour maman...

Malgré un scénario et des dialogues peu intéressants, le gameplay est frais et assez addictif. On prend vite goût à jouer à un jeu dans un jeu, à tenter d’augmenter le plus vite possible nos compétences.
Au niveau graphisme rien ne change, on retrouve bien la patte de U-Play Online et la bande originale colle vraiment bien à l’univers de l’eSport. Il faut savoir que le titre est en Early Access, donc pas totalement terminé on a tout de même hâte que l’épisode 2 sorte !

À propos de l'auteur

Airwen

Airwen

Cuisinière avertie et passionnée de jeux vidéo (et de sushis). J'affectionne particulièrement les FPS, RPG, jeu de réflexion, horreur et simulation. Skyrim, The Witcher, Professeur Layton, Animal Crossing et Outlast, n'ont plus de secret pour moi...ou presque. Et accessoirement, petite Youtubeuse gaming.

Laisser un commentaire