Tests

Forgotton Anne

Forgotton Anne
Mathpach
Écrit par Mathpach

Disponible sur

"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 1
"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 2
"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn

Date de sortie : 15 Mai 2018

Animé à la main par le développeur ThroughLine Games et édité par Square Enix, on peut dire que Forgotton Anne est digne d’un film des studios Ghibli. Dans un monde fantastique où se retrouvent tout les objets oubliés par leur propriétaire, nous suivrons le parcours d’Anne, l’Executrice, dans sa mission pour rentrer chez elle et faire face aux rebelles. Un monde peuplé d’objets, me direz-vous, comment cela est possible ?! Eh bien, grâce à la magie !

Boom ! Un monde dans le noir

On est rapidement plongé dans l’univers de Forgotton Anne quand une grosse explosion réveille notre héroïne qui vit dans une grande tour. Soudain, plus de lumière, plus de communication possible. On dira coupure d’électricité mais non. Coupure d’anima. Il s’agit de la magie qui donne vie aux oublions (les objets oubliés) et qui sert de source d’énergie.

Jour
Nuit

Nous disposons dès le commencement de l’histoire de l’Arca, un appareil qui permet de stocker de l’anima, de l’influer ou de l’enlever d’une pile ou d’un oublion. Cela sera très utile pour éclairer des passages et avancer dans le jeu et surtout pour interagir avec l’environnement grâce à l’animavision. Un deuxième objet que vous trouverez très rapidement dans le jeu et vous servant souvent, ce sont les ailes mécaniques d’Anne. Elles aussi utilisent l’anima pour fonctionner, donc si l’Arca est vide, impossible de voler.

Un univers déconcertant

Un univers déconcertant en effet car les deux seuls personnages humains sont Anne et le Maître. Ces deux là communiquerons grâce à des miroirs tout au long de la partie. De plus, on retrouve comme autres personnages des chaussettes (sans leur paire), des ours en peluches, des bagages oublier, des vêtements en tout genre, etc. Et tous sont en vie grâce à l’anima. Ils bougent, parle, ont un travail, mais peuvent aussi être des rebelles.

C’est une partie de la mission d’Anne d’identifier et d’arrêter les rebelles dans leurs activités. Ceux ci se positionnent contre le « pouvoir » qu’exerce le Maître sur leur monde et ne veulent pas de la construction du pont de l’Ether.

L'accueil des oublions dans leur nouveau monde

Le pont de l’Ether est un passage que le Maître et l’Exécutrice font construire dans une usine par des oublions. Il a pour but de les ramener dans leur monde d’origine pour qu’ils retrouvent leur propriétaire.
Seulement, les rebelles n’en veulent pas et ont donc fait exploser plusieurs bombes dans l’usine et à d’autres endroits pour retarder la finalisation du pont.

Graphismes et couleurs magnifiques

A la réal', ça dit quoi ?

Pour certains casse-têtes, il y aura besoin de l'animavision

Il faut ce le dire tout de suite, c’est un bon jeu. Rien que dans le level design, la difficulté évolue très progressivement, mais elle n’est pas non plus trop simple dès le début. Souvent, le joueur aura des choix à faire, dans des dialogues par exemple, influant ou non le reste de l’histoire.

Et parfois, des dilemmes seront posés et le joueur devra prendre des décisions morales pour continuer. On en veut pour exemple le moment où deux oublions s’accusent mutuellement d’être un traître en avançant des arguments plus ou moins valables. Il en sera de votre statut d’Exécutrice de prendre l’anima de l’un d’eux en fonction de ce que vous en déduisez.

Comme je le disais en introduction, au niveau des graphismes, rien à dire ils sont niquels. Digne d’un Ghibli je vous dis ! Le décor est criblé de détails auxquels il faut parfois faire attention et le mécanisme de platformer 2D est étendu sur plusieurs plans. On peut s’avancer et reculer dans le décor, plus ou moins loin, avec la caméra qui nous suit ou pas, tout dépend.

Tiens, en parlant de mouvement de caméra, ceux ci sont très bien dosés. On à un vrai suivi du personnage d’Anne et quand la caméra se positionne derrière un bâtiment et qu’on ne la voit pas à travers, c’est totalement voulu. Il y a même peut-être une raison particulière.

Forgotton Anne 1
... Avec une portée limitée
Je vole, Jack !

Je terminerai rapidement sur la musique, qui est en accord parfait avec Forgotton Anne. Elle suit l’évolution des situations et nous permet de développer très vite de l’empathie pour ce monde et ses personnages, qui est quand même très déroutant quand on vient de débuter la partie.

Prise de tête ou balade mentale ?

Les oubliés sont partout...

On l’a dit un peu avant, le jeu s’organise autour d’énigmes et de puzzles dont la difficulté augmente avec le temps. Il faudra quand même comprendre et assimiler le gameplay de Forgotton Anne avant.

Mais les mécaniques de jeu sont quand même assez variées ! Il faudra jouer avec l’animavision qui révèle beaucoup de choses qu’on ne voit pas, également déambuler dans des labyrinthes et discuter avec les oublions pour recueillir des témoignages.

En Bref

Fantome Very Happy

Le travail des développeurs de Forgotton Anne sur les animations est fou et en plus ils nous gratifient d’une bande originale très immersive.
Les énigmes et puzzles ne sont ni trop simples ni trop compliqués, ce qui nous laisse profiter de l’histoire palpitante tout droit sortie d’un rêve fantastique. Il arrivera peut-être quelques fois où vous tournerez en rond un moment avant de trouver une solution, mais rien que pour la découverte de l’environnement suivant, ça vaut le coup. Vous l’aurez compris, Forgotton Anne est une réussite totale dans son genre.

À propos de l'auteur

Mathpach

Mathpach

Grande lectrice, cinéphile et amatrice de jeux vidéo, j'affectionne particulièrement les jeux de gestion et de narration mais je reste assez touche-à-tout.
Dessinatrice à mes heures perdues.
Les jeux d'horreur ne me font pas peur... quand la lumière est allumée.

Laisser un commentaire