Tests

Genesis Alpha One

Rackham
Écrit par Rackham

Disponible sur

"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 1
"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 2
"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn

Date de sortie : 29 janvier 2018

Radiation Blue et Team17 se sont alliés pour mener une mission spatiale bien particulière. Nommée Genesis Alpha One, cette dernière nous embarque dans un Rogue Like à la sauce Alien. Exploration de l’espace, combats, gestion, vos tâches seront ardues en tant que commandant de l’ISS Genesis. Pour son premier titre, l’équipe de Radiation Blue signe-t-elle une réussite ?

Le contexte

Des aliens peuvent s'introduire dans le vaisseau

Dans un avenir proche l’humanité est en péril. Votre mission à bord de l’ISS Genesis sera d’explorer la galaxie et d’y trouver une planète habitable. Genesis Alpha One se veut être un Rogue like en vue FPS et mélange phases d’action et phases de gestion. Si l’exploration du monde aléatoire est une chose, il faudra aussi s’occuper de votre vaisseau et le sécuriser au risque sinon que tout parte en vrille. 

Pour nous proposer tout ça le studio nous propose un univers retro-futuriste au possible. Une science-fiction digne des années 70. Ordinateur avec des gros boutons, police d’écriture vintage, musique, tout y est et on ne peut s’empêcher de se rappeler les anciens films Alien.

Le gameplay

En vue FPS, le titre vous propose plusieurs phases de jeu. Tout d’abord il y a toute la partie à bord de votre vaisseau. C’est là que vous pouvez passer d’un système solaire à l’autre, ordonner la collecte de ressource via votre rayon tracteur, fabriquer des munitions ou encore créer des clones. Mais c’est surtout là que vous allez pouvoir agrandir votre vaisseau en y construisant tous les éléments nécessaires pour vous enfoncer toujours plus loin dans la galaxie. Moyennant l’usage de ressources que vous récoltez çà et là sur les planètes et dans l’espace. Mais pour faire fonctionner tout ça, il vous faudra de nouveaux membres d’équipage et quoi de mieux que de cloner des extra-terrestres pour profiter de leur compétence. Ils travailleront aux différents postes de votre vaisseau effectuant les tâches à votre place et vous serviront de remplaçant si vous venez à mourir.

Et d’ailleurs ça risque d’arriver, si vous partez sur les planètes, elles sont infestées de sales bêtes et de truands qui n’hésiteront pas à vous sauter à la figure pour vous bouffer. C’est là que le coté FPS/Shoot’Em up se révèle. Par moment, ces saletés arriveront même jusque dans votre vaisseau en se glissant dans des débris ou dans la soute de votre récolteur. Votre temps de réaction est alors compté car ce n’est pas forcément dans les couloirs que le combat se passera mais dans les coursives d’entretient situées sous les couloirs et autres salles. 

Quand vous en êtes là...c'est la fin

Accroupi à l’aide de votre torche, il faudra rapidement éliminer l’infestation au risque que les Aliens s’attaquent aux boitiers d’alimentation du vaisseau. Croyez-le, si l’alarme se déclenche et que progressivement votre vaisseau tombe en panne c’est mauvais.

Genesis Alpha One serait un jeu parfaitement adapté à de la coopération, mais pour le moment il n’en est rien. Vous êtes en solo un point c’est tout. Dommage, car le gameplay porte tous les aspects d’un jeu en coop. On se retrouve donc avec un jeu assez répétitif allant de planète en planète, à chercher ressources et amélioration. En revanche on s’éclate vraiment pendant les moments critiques.

La technique

Le titre tourne sur l’Unreal Engine, un classique pour des FPS à la sauce indé. Le jeu est parfaitement optimisé et tourne sans encombre. Visuellement il est plutôt sympa et sa DA (évoquée ci-dessus) y est pour quelque chose. On lui reprochera peut-être des réflexions de lumière et des effets d’éblouissement un peu trop présents. Coté son rien à redire, que soit les effets ou la musique, ils accompagnent parfaitement l’ambiance. Chaque action possède son feedback sonore nous donnant toujours des indications sur ce qu’il se passe et c’est un plus.

3/5

Genesis Alpha One penche plutôt du côté réussite pour le studio, il propose une expérience de jeu intéressante nous propulsant dans un futur vu par le prisme des années 70 très réussi. Pour autant il n’est pas dénué de défauts et peut même nous ennuyer un peu trop vite. On lui reprochera également de proposer seulement une expérience en solo alors que le jeu se prête parfaitement à de la coopération. Un résultat mitigé et on espère que Radiation Blue et Team17 sauront entretenir le titre et améliorer son expérience de jeu.

Le bien

  • Un gameplay qui se tient
  • Un mix gestion, FPS, Rogue-like
  • Des moments critiques bien stressants
  • Une ambiance rétro-futuriste qui en jette
  • Jeu plutôt joli

Le pas bien

  • Trop rapidement ennuyant
  • Manque cruel d’un mode coop
  • Manque de clarté dans les actions à effectuer
  • Des effets de reflets trop puissants

À propos de l'auteur

Rackham

Rackham

Game Designer mais joueur avant tout !
Passe pas mal de temps sur les jeux de gestion, stratégie, simulation ou encore FPS.
Fouineur invétéré du web.

Laisser un commentaire