Tests

Life is Strange 2

Life is Strange 2 22
Airwen
Écrit par Airwen

Ce jeu étant épisodique, le test l’est aussi ! N’hésite pas à lire les autres parties en suivant les liens ci-dessous.

Disponible sur

"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 1
"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn 2
"The Rise of Zer", la mise à jour de Osiris : New Dawn

Date de sortie : 27 septembre 2018

Trois ans que Life is Strange, premier du nom, est sorti. Souvenez-vous, nous incarnions Maxine Caulfield, une jeune lycéenne qui avait la particularité de manipuler le temps. Après cela, Deck Nine Games a pris les commandes chez Dontnod pour sortir un préquel de Life is Strange, Life is Strange : Before the Storm où, cette fois, nous étions un an avant les événements du premier jeu et incarnions Chloé Price.

Après tout cela, The Awesome Adventures of Captain Spirit est sorti sur Steam gratuitement, dans lequel nous suivions les aventures d’un enfant qui rêve d’avoir des pouvoirs et être un super-héros. Cet épisode avait également pour objectif de nous introduire Life is Strange 2.

Le grand jour arrive, le 27 septembre sort la suite de Life is Strange. Pour rappel, le titre est un jeu d’aventure narratif en point’n’click où nos choix influent sur le dénouement de l’histoire. Comme son prédécesseur, Life is Strange 2 ne déroge pas à la règle et il s’agit toujours de Dontnod aux manettes pour cette suite. On part pour Seattle, 3 ans après le drame survenu à Arcadia Bay. Prenez vos mouchoirs, on y va !

Le début d’un tourbillon d’émotion

Avant de commencer, sachez qu’il n’y aura aucun spoil sur ce test. Vous pouvez lire en toute quiétude, cher lecteur. On peut donc commencer.

Comme dit dans l’introduction, on se retrouve trois ans après les événements survenus à Arcadia Bay, mais cette fois-ci à Seattle dans un quartier plutôt défavorisé. Pendant 20 bonnes minutes, Dontnod nous introduit les personnages importants : Sean, le personnage que l’on incarne, Lyla, la meilleure amie de notre personnage et Daniel, le jeune frère de notre protagoniste.

Notre personnage se retrouve à discuter avec sa meilleure amie, et celle-ci va alors lui donner son premier objectif. On arrive donc chez nous, et notre première mission consiste à rassembler des affaires pour notre petite soirée.

Tout va pour le mieux. Nous faisons la rencontre d’Esteban, le père de Sean et de Daniel, notre petit frère. Pour le moment rien de bien transcendant, nous faisons la rencontre des personnages importants.

Life is Strange 2 9
C'est un peu le bazar...

Plus tard un drame survient à la maison des deux jeunes frères. Une bagarre est déclenchée chez nos deux héros, Sean tente de défendre Daniel face à son voisin. La police surgit de nulle part, Esteban arrive pour détendre l’atmosphère et à partir de là tout part en cacahuète.

On se réveille plus tard, l’environnement est totalement détruit tout autour de nous, des personnes sont à terre, inconscientes. Sean décide de s’enfuir loin de tout ça avec Daniel, et l’aventure commence alors.

De nouvelles mécaniques, vous dites ?

Life is Strange 2 16
On peut interagir avec Daniel

Après avoir vécu un tel drame, rien de mieux que de partir camper entre frères. Il faut savoir qu’à partir de maintenant, tous nos choix auront non seulement une influence sur l’histoire mais également sur le développement de Daniel. Dans cette partie, on découvre donc une nouvelle mécanique nullement présente dans le précédent opus.

Il est possible d’interagir avec notre petit frère, pas uniquement dans le but de taper la causette, non non, mais de lui donner des ordres comme le ferait un bon grand frère, ou bien se servir de notre cher et tendre frangin pour faire diversion. Ça peut être fort utile dans les moments tendus. Je vous rappel que chaque choix, chaque action, influence l’évolution de Daniel, il faut donc bien réfléchir avant d’agir.

On apprend également au début du scénario que le protagoniste adore dessiner, c’est peut être qu’un détail pour vous mais pour moi, ça veut dire beaucoup (c’est pour toi France Gall). En effet, une petite mécanique certes, pas utile mais sympathique, fait son apparition. Il est possible pour nous durant une pause bien méritée, de dessiner dans notre petit carnet. 

Life is Strange 2 12
Sean, un futur artiste ?

C’est très simple, il nous suffit de visualiser une première fois ce que l’on désire dessiner pour en faire un croquis. On tourne le joystick, on tourne encore, on visualise de nouveau pour remplir notre dessin, et voilà ! Bon, c’est pas très très utile, ce n’est qu’un succès à accomplir rien de plus, mais ça fait plaisir d’avoir de la nouveauté.

Une bande son toujours incroyable

Life is Strange 2 17
Le regard plongé vers l'horizon

Que serait un Life is Strange sans une bande son incroyable. Là aussi, Dontnod nous offre une bande son qui colle parfaitement bien à l’univers de Life is Strange et qui marque bien les moments tendus, tristes, joyeux, etc. Les émotions ressortent bien plus et nous feraient presque verser une petite larme.

Il n’y a rien à dire dessus mis à part que le chanteur du groupe Syd Matters, Jonathan Morali qui compose les musiques de Life is Strange, nous envoie une vague d’émotion à travers ses compositions et nous fait voyager.

En Bref

Le En Bref viendra avec le dernier épisode !

À propos de l'auteur

Airwen

Airwen

Cuisinière avertie et passionnée de jeux vidéo (et de sushis). J'affectionne particulièrement les FPS, RPG, jeu de réflexion, horreur et simulation. Skyrim, The Witcher, Professeur Layton, Animal Crossing et Outlast, n'ont plus de secret pour moi...ou presque. Et accessoirement, petite Youtubeuse gaming.

commentaire

  • Je ne sais pas qui est cette Airwen, mais elle écrit incroyablement bien et maîtrise la langue de Molière comme jamais ! Vous devriez la mettre plus en avant !

Laisser un commentaire