Tests

Nidhogg 2

Rackham
Écrit par Rackham

Test PC, existe aussi sur PS4

Déjà à l’origine de Nidhogg premier du nom, le studio indépendant Messhof Games remet le couvert avec Nidhogg 2. Jeu d’escrime totalement loufoque, le titre offrait de bons fous rires entre amis. Qu’en est-il de ce second opus ?

 

L’escrime n’a plus de règle pour vous

Nidhogg 2 test IGFR

Plusieurs niveaux sont disponibles

Nidhogg 2 est un jeu d’action vu de côté. Il vous met face à un adversaire et vous êtes tous deux doté d’une épée. Le principe et on ne peut plus simple : chaque niveau est composé plusieurs décors symétriques à droite et à gauche par rapport au centre. Le but est d’arriver au bout de la map. Pour ce faire, vous devez éliminer votre adversaire et courir jusqu’à la porte vous amenant à la partie suivante. Si jamais votre ennemi vous élimine ce sera alors à lui de courir et d’aller de votre côté. Le tout se répète jusqu’à ce qu’un des deux gagne.

 

Un mode solo et PvP

Le jeu offre du solo face à l’IA et aussi un mode en local ou en ligne. C’est d’ailleurs ce dernier qui est le plus intéressant et surtout le plus drôle. D’ailleurs en local, un mode tournoi permet à entre 3 et 8 amis de s’affronter, un petit plus qui promet de belles soirées.

C’est après la création de votre petit personnage totalement absurde que vous allez choisir une map. Les maps n’ont pas la même ambiance ni tout à fait le même level design puisqu’on y trouve parfois quelques obstacles comme des précipices ou des pièges.

Nidhogg 2 test IGFR

La direction artistique du titre a beaucoup changé

 

Enfin, c’est le moment de vous écharper

Nidhogg 2 test IGFR

Par moment il est difficile de se départager

Vous commencez au centre de la carte, fleuret en main, le premier qui étripe l’autre doit se mettre à courir. Pour se faire, plusieurs « moves » sont disponibles en plus de l’habituel gauche droite. Saut, couché, jeté de votre arme tout est permis pour réussir à éliminer votre adversaire.

En multijoueur, à chacune de vos morts vous revivez avec une nouvelle arme, fleuret, épée, couteau ou encore arc. Chacune a ses caractéristiques propres et est plus efficace à utiliser de telle ou telle manière.

Le jeu est très simple à prendre en main, mais dans le feu de l’action les mouvements peuvent parfois devenir brouillions. Difficile de dire si c’est une volonté des développeurs ou juste un raté.
Toujours est-il que l’action reste très fun et promet de bons moments de rire et d’énervement.

 

Une toute nouvelle direction artistique

Nidhogg premier du nom composait avec une direction artistique minimaliste en pixel art. Ici c’est toujours le cas mais celle-ci est plus travaillée et aboutie. Les personnages y sont détaillés, les décors plus… décorés. Le tout avec une volonté de l’absurde et du loufoque. Il suffit de voir les personnages et les possibilités de personnalisation pour le constater.

 

En bref

Nidhogg 2 est un jeu bien amusant il n’y a pas à dire et son 1v1 en local ou online promet de beaux moments de rire. En revanche, les nouveautés sont tout de même assez légères et si vous possédez Nidhogg 1 il est difficile de justifier un nouvel achat. Par contre, si vous souhaitez un jeu en 1v1 délirant et organiser des tournois, alors Nidhogg 2 peut être un bon investissement.

À propos de l'auteur

Rackham

Rackham

Game Designer mais joueur avant tout !
Passe pas mal de temps sur les jeux de gestion, stratégie, simulation ou encore FPS.
Fouineur invétéré du web.

Laisser un commentaire