Tests

Police Tactics : Imperio

Rackham
Écrit par Rackham

Dans son dernier titre : Police Tactics : Imperio, le studio CyberphobX nous donne le contrôle de la police au sein de la ville de NewPort Falls

Test PC

Si le nom du studio CyberphobX Ltd vous dit quelque chose c’est probablement parce que le studio est à l’origine de quelques titres loin d’avoir fait l’unanimité. On pense notamment à European Ship Simulator ou Rescue Simulator 2014 pour ne citer qu’eux. CyberphobX n’en est pas à son coup d’essai avec les jeux policiers et revient à la charge avec Police Tactics : Imperio. Alors, le studio s’en sort-il mieux qu’à ses débuts ?

 

Harvey Croft dans la place

Police Tactics : Imperio est un jeu de gestion/simulation avec une couche de narration. Vous incarnez Harvey Croft venu remplacer le commissaire récemment décédé de la ville de Newport Falls. Si la ville était autrefois en proie au crime et sous la coupe d’une organisation nommée IMPERIO, les choses se sont aujourd’hui calmées… jusqu’à il y a peu.

C’est dans ce cadre que vous prenez vos fonctions. Le titre vous propose une vue du dessus classique pour les jeux de gestion. A vos ordres, des policiers, des inspecteurs et autre gars de la scientifique.

 

IGFR-Test-PoliceTactics

Le titre propose une carte tactique

 

Les criminels n’ont qu’à bien se tenir

IGFR-Test-PoliceTactics

Les interventions sont facteurs d’un rapport de force

Avec tout ce staff vous allez devoir faire régner l’ordre et la loi dans Newport Falls. Mais, comme tout a un début, vous commencez uniquement dans un petit quartier. Il faut alors y établir une patrouille, au choix en véhicule ou à pied. Des événements vont alors apparaître à divers endroits de la map, il faudra alors y envoyer vos unités. Cela ne se fait pas tout seul même si vos hommes sont en patrouille, vous devez leur demander. Ils se dirigeront alors vers l’intervention, le résultat sera fonction d’un rapport de force impliquant le nombre de vos forces, leurs compétences et le véhicule utilisé. Si tout se passe correctement les malfrats seront arrêtés. Par moment, certaines interventions vous demanderont un peu plus, surtout en ce qui concerne celles de la trame narrative. Il faudra envoyer un membre de la scientifique, puis ensuite un inspecteur qui interrogera les témoins. En résultera un lieu qui vous permettra d’arrêter les criminels en question.

 

Les épaulettes, c’est important

Plus vos hommes sont sur le terrain, plus ils gagnent de compétences. Chaque niveau supplémentaire leur donne un point à dépenser dans une catégorie. On retrouve notamment les inspecteurs, les policiers sur le terrain ou encore la scientifique ou les anti-émeute. Quand un élément atteint les quatre points dans un compétences il se spécialise. C’est comme ça que vous obtenez de nouveaux inspecteurs, etc.

Vous aussi vous allez prendre du galon. A force d’avancer dans la trame narrative vous allez débloquer de nouveaux quartiers, unités et autres.

Bien entendu, cela s’accompagne avec une gestion du budget d’autant plus importante. Vous ne pouvez pas acheter autant d’unités que vous le souhaitez et votre revenu journalier est dépendant de plusieurs facteurs, notamment, la réussite de vos interventions.

 

Un peu molle la police ?

IGFR-Test-PoliceTactics

Un clic suffit à l’envoi des unités

Police Tactics : Imperio commence avec pas mal de bonnes idées. Le problème c’est qu’elles ne vont jamais assez loin. Quelques soit les interventions, elles se résument à un clic droit et s’en est fini. On se retrouve avec un titre qui par moment s’apparente plus à un jeu de rapidité qu’autre chose. L’aspect narratif type série lui aussi est une bonne idée mais la narration n’est pas nécessairement la mieux amenée. C’est dommage, car l’idée du titre est bien là, les mécaniques aussi mais elles sont trop simples, il manque le truc qui nous donne réellement envie de rester et de se dire que l’aspect gestion du jeu est vraiment intéressant.

 

Newport Falls et ses rues calmes

Techniquement, le titre n’est pas une fusée loin de là, la ville est assez vide et l’ambiance n’est pas vraiment là. D’un autre coté, ce n’est pas ce qu’on demande à un jeu de gestion. Niveau son le jeu passe plutôt inaperçu. On notera en revanche une traduction française des textes assez réussie.

En bref

Police Tactics : Imperio n’est pas le titre du siècle. Il reste trop sommaire en termes de gestion et de mécaniques pour être réellement intéressant sur ces aspects. Mais il est tout de même important de noter que le studio fait des efforts et qu’il tend à améliorer la qualité de ses titres. Si police Tactics risque de passer assez inaperçu on peut espérer que le prochain jeu de CyberphobX place la barre encore un peu plus haut. En attendant, les fans de gestion de secours pourront toujours s’essayer à celui-ci.

À propos de l'auteur

Rackham

Rackham

Game Designer mais joueur avant tout !
Passe pas mal de temps sur les jeux de gestion, stratégie, simulation ou encore FPS.
Fouineur invétéré du web.

Laisser un commentaire