Tests

SpiritSphere

RoLestrange
Écrit par RoLestrange

Test de SpiritSphere : Entre Pong, Windjammers et The Legend of Zelda, le jeu de Eendhoorn Games joue le pari du retrogaming en local sur Steam.

Test PC

SpiritSphere est un petit jeu local indépendant des studios Eendhoorn Games sorti en janvier 2017. À la croisée du Pong d’Atari et de The Legend of Zelda : A Link to the Past, SpiritSphere est un jeu d’adresse/sport.

 

Les mécaniques de SpiritSphere ont déjà fait leurs preuves

Détourner des matchs de tennis de table, le concept de Pong est ancré dans l’imaginaire collectif depuis une grosse quarantaine d’années maintenant. En effet, premier succès commercial des jeux vidéo, Pong en est l’emblème. Bien que basique, le gameplay a été vu de très nombreuses fois, de Breakout aux jeux de tennis modernes. Réel phénomène, le concept séduit encore aujourd’hui, notamment lorsqu’il est associé au style visuel d’un autre cador du secteur vidéo ludique : The Legend of Zelda. Simplissime ? Peut-être… Simpliste ? Sûrement pas.

 

Jeu, set, et match ! – source : reddit

 

Mettre des bons concepts dans un sac n’a pas toujours fait naître de belles choses… Tomates géantes et George Clooney par exemple. Mais force est de constater que chaque élément de gameplay est à sa place dans SpiritSphere. On trouve beaucoup de sensations des RPG à l’ancienne, même lorsque nous contrôlons un chat bleu qui frappe une sphère de sa queue.

 

Des bonus et des modes de jeu

On peut aussi tondre le jardin en même temps.

Mais faire un jeu avec une base de Pong mélangée aux RPG old-school étant léger, il en faut plus. Heureusement, les duels de SpiritSphere ne sont pas dénués d’intérêt. En effet, lors de vos parties, bonus et malus créeront la surprise, comme devenir plus gros, avoir un bouclier, plus de vitesse,… Comprendre ces mécanismes selon les personnages, terrains et sphères et il sera plus facile de scorer.

Du côté des modes de jeu, on reste dans de l’habituel, ni plus ni moins. Le mode solo se compose d’une partie rapide et une partie tournoi. Mais le plus fun reste le multiUniquement en local ! Un contre un ou jusqu’à quatre, le jeu s’articule vraiment autour du concept Party Game retro. Et il le fait bien. En effet, de par ses contrôles simples et son gameplay intuitif, le jeu est facile à prendre en main, mais il vous faudra quelques heures pour le maîtriser correctement.

 

Retro, vintage, old-school

Stylisé 8-bit et coloré, on ressent vraiment les mêmes émotions que lors de nos parties sur consoles 3e génération. Tout est présent pour nous replonger dans les belles heures de la NES, avec une ambiance vraiment inspirée notamment grâce à une bande son digne des plus beaux jeux de la fin des années 80.

 

En bref

SpiritSphere est une très bonne surprise. Le jeu d’Eendhoorn Games donne les mêmes sensations que Pong ou Windjammers, avec des graphismes proches de The Legend of Zelda et une bande à la Devil’s Crush. Même si le jeu est court et qu’on en fait vite le tour, son faible prix et son potentiel d’évolution de contenu peut être un réel plaisir si vous faites une soirée à plusieurs retrogamers.

 

À propos de l'auteur

RoLestrange

RoLestrange

Geek, fan de Chuck Norris et JCVD, j'aime les Action Movies des années 90 et les ChocoBN. Je joue à tout, encore plus si c'est rétro et je bosse dans le web, mon bureau est un dessin animé. Mon chat s'appelle Gotham.

Laisser un commentaire